• POSTÉ LE :
  • 1 RÉACTIONS

Le calendrier des mosquées, un moyen de collecte

calendrier-des-prieres-2013-villejuif-et-la-region-parisienne

Chaque année à cette période, c’est le même rituel dans pratiquement toutes les mosquées de France, c’est la grande distribution des calendriers. La particularité du calendrier de la mosquée, en plus de vous aider à vous repérer dans le temps, il vous fourni l’heure des prières par jour. Des heures de prières qui correspondent à ceux de la mosquée en question. Bien utile pour ne pas arriver en retard à la mosquée.

Il y a deux types de calendrier :

  • Il y a ceux qui sont commandés chez l’éditeur, la mosquée choisit son modèle, la ville qui correspond et indique le nom de l’association et le tour est joué. 
  • Et il y a ceux qui préfèrent faire leur calendrier eux même. Une façon de faire un calendrier personnalisé et original.

 

Un moyen de collecter 

Au delà de son aspect bien pratique pour les fidèles, le calendrier peut être aussi un moyen pour les mosquées de collecter des fonds (cf Comment augmenter les revenus d’une mosquée). 

Dans le cas où la mosquée commanderait 500 calendriers directement chez l’éditeur, il lui sera possible de les avoir entre 2 et 3 €. Très peu personnalisé, le calendrier fait son travail mais ne surprendra personne. Il pourra être revendu entre 3 et 10€ soit une plus value pour la mosquée entre 500 et 3500 € (pour 500 exemplaires). 

La seconde solution où vous réalisez vous-mêmes le calendrier, le prix de revient sera plus élevée, pour 500 exemplaires, le calendrier reviendra entre 4 et 5€ à l’impression. Si le calendrier est vendu entre 5 et10 €, la mosquée pourra collecter jusqu’à 2500 €. 

Nous préférons de loin la deuxième solution, le calendrier sera à l’image de la mosquée et surtout il pourra servir de support de communication. Pourquoi ne pas communiquer votre bilan de l’année et vos objectifs en dernière page du calendrier par exemple ? Ainsi le calendrier fera double emploi. 

 Augmenter les revenus d'une mosquée

Comment fixer le prix du calendrier ? La méthode des pompiers 

Nous avons  assisté récemment à une drôle de scène. Dans une mosquée, après la prière, une personne s’approche du bureau pour acheter un calendrier. Le prix affiché était de deux euros, la personne tend un billet de 10€ au responsable des calendriers qui lui répond « Je te rends la monnaie », l’acheteur répond « non non merci c’est bon », de nouveau le responsable lui répond « c’est deux euros !», gêné l’acheteur-donateur lui dit en prenant le calendrier « C’est pour la mosquée ». 

En réalité, si le calendrier répond aux attentes du fidèle, qui par la même occasion pourra faire un don pour la mosquée, il ne s’attardera pas sur le prix et donnera ce qu’il a dans la poche. 

Utilisez la méthode des pompiers qui vendent leurs calendriers, quand vous leur demandez combien ça coûte, ils répondent « Comme vous voulez monsieur » une méthode qui a fait ses preuves car ils l’utilisent depuis des années. 

Ne fixez pas de prix, demandez à l’acheteur-donateur de donner ce qu’il souhaite donner. Cependant, l’effort de la vente est indispensable surtout si vous avez 5000 calendriers à écouler. 

 

Un exemple: la mosquée de Villejuif.

Chaque année la mosquée de Villejuif nous envoie leur calendrier, l’année dernière il avait opté pour un petit format, un mini livret de poche pour chaque page un mois du calendrier. Cette année, ils sont passés à un plus grand format A4. Joli, n’est-ce pas? Le site de la mosquée: http://mosquee-villejuif.fr

carton-calendriers-2013

Vos réactions 1réaction(s)

  • 1
    1212 24 janvier 2013

    Il y a aussi la version association sans but lucratif, reconnue d’utilité publique (je pense à l’ANCHF en particulier), qui remet avec le calendrier une fiche permettant d’obtenir une réduction d’impôt correspondant à X% la valeur du calendrier.
    Je ne sais pas si ça peut s’appliquer dans ce cas.

Réagir à cet article