• POSTÉ LE :
  • 0 RÉACTIONS

Comment choisir la sonorisation d’une mosquée ?

Nous avons fait la rencontre récemment de Orhan Bilgic, ingénieur du son et fondateur de sono pour mosquée. Spécialiste en acoustique et sonorisation pour mosquée, nous avons profité de ce moment pour lui poser quelques questions. En espérant que les questions aideront les responsables de mosquées ou porteurs de projet à mieux choisir la sonorisation de leur mosquée.

Pouvez-vous nous présenter votre activité ?

Nous sommes un bureau d’étude en acoustique et sonorisation des mosquées. Nos services vont de la vente à l’installation, du simple conseil, à l’élaboration de systèmes haute de gamme pour les projets les plus importants.

Nous proposons la maintenance, le dépannage et la mise en place de cahier des charges. Nous avons aussi un service d’étude électro acoustique.

100 % notre clientèle sont les mosquées. Nous accompagnons également des bureaux d’étude à répondre aux appels d’offres.

Quelle est la bonne recette pour avoir une bonne sonorisation dans une mosquée ?

Nous avons besoin de quelques ingrédients, le choix des éléments demande de connaître les lieux, et de connaître les besoins du client. Ça requiert une expérience aussi pour savoir que tel micro se mariera bien avec telles enceintes. Le métier d’ingénieur son ne consiste pas à installer des enceintes Bose et brancher des fils. Il faut savoir interpréter l’acoustique d’un lieu dit, bien positionner les enceintes, et constituer la sonorisation attendue.

Il y a une multitude d’éléments à prendre en compte, et chaque projet a ces particularités.

Très souvent la première question qui se pose est celle de la marque des enceintes. Est-ce le bon critère de qualité ?

Tout d’abord ce n’est pas qu’une question de marque, nous n’arrêtons pas de le répéter à nos clients, c’est important. Aujourd’hui, il y a des milliers de marques sur le marché, et des centaines sont inconnus du grand public. Si quelqu’un vient vous faire un exposé sur les marques, c’est qu’il n’y connaît pas grand chose.

La marque est un gage de qualité et de tranquillité, mais les marques les plus connues ne sont pas nécessairement les plus fiables ou les plus adaptées.

Donc :

  • Le premier critère est la longévité du produit, pour que l’investissement soit rentable il doive durer dans le temps.
  • Le deuxième critère, c’est les caractéristiques techniques qu’il faut savoir interpréter.
  • Le troisième critère c’est l’esthétique.
  • Et le quatrième le rapport qualité-prix bien sûr

Il arrive qu’un électricien installe la sonorisation également, est ce une bonne économie ?

Non, je ne pense pas, tout comme faire installer son système électrique par un ingénieur du son n’est pas un chose conseillé.

La mosquée achète son matériel chez un spécialiste de la sonorisation et du spectacle, sauf que le résultat est loin d’être satisfaisant. Pourquoi ?

Faire le travail d’ingénieur son demande quelques années. S’ajoute à cella une complexité acoustique d’une mosquée. Très peu d’entreprises de sonorisation connaissent les besoins réels des mosquées. A ma connaissance nous sommes les seuls à consacrer 100 % de son activité aux mosquées et à avoir mis en place un catalogue pour elles.

C’est impossible de proposer un système qui répondra aux besoins d’une mosquée sans savoir comment elle fonctionne. Cette connaissance nous l’avons acquis, par la grâce d’Allah.

Que proposez-vous donc aux mosquées ?

Pour les petites mosquées, nous avons des systèmes simples et peu onéreux qui permettent de faire des économies.

Pour les grandes mosquées, avec plus d’activités, avec des besoins plus complexes, nous proposons des systèmes numériques qui permettent de créer des configurations et du matriçage selon les besoins réels des mosquées. Des systèmes très ergonomiques et simples d’utilisation. Justement, l’ergonomie est aujourd’hui très importante pour les mosquées. Elles ont besoin de systèmes simples à utiliser, qui évoluent selon les besoins et qui sont durables et fiables dans le temps.

A quelle période est-il plus judicieux d’entreprendre les travaux de sonorisation ?

C’est pour ramadan que la sono est le plus importante, il faut donc s’y prendre à l’avance pour ne pas se retrouver dans l’embarras, nous avons plus d’une anecdote à ce sujet. Sinon dès la fin de ramadan, il faut réfléchir et commencer à entreprendre les travaux. Dans tous les cas, attendre le dernier moment n’est pas une bonne idée.

Pour une nouvelle construction, il faut s’y prendre le plus tôt possible, dès le second œuvre, bien réfléchir au plan de câblage, et si besoin faire une étude acoustique.

Combien de temps faut il pour installer une sonorisation ?

C’est aléatoire, ça dépend de la taille du projet, généralement pour une grande mosquée nous mettrons entre 7 à 15 jours. Entre le lancement de la commande, l’étude de zonage, le montage de la baie de sonorisation, le câblage, l’installation des d’éléments et les réglages.

Pour une petite salle de prière, ça peut être fait en un jour.

Le bureau hésite à investir dans une bonne sonorisation, que faire ?

Les fidèles viennent dans les mosquées pour leurs adorations, et être déconcentré par les problèmes de sono c’est désagréable. Le vendredi les fidèles viennent écouter un message, qui doit être audible et entendu. Par conséquent une bonne sonorisation c’est un gage de tranquillité pour les fidèles et les responsables bénévoles. Si le Budget est restreint, Il faut essayer de faire un mixe entre matériels sur place, en récupérant ce qui fonctionne et corriger ce qui doit l’être. Notre travail c’est aussi d’adapter la technique aux budgets.

Avez-vous un dernier conseil à donner aux responsables de mosquées qui nous lisent ?

La sonorisation c’est un élément essentiel de la mosquée. Il ne faut pas être négligent, et confier cela à des entreprises qui ont le recul nécessaire et l’expérience avec les mosquées. Ça demande une connaissance concrète du terrain. Il faut arrêter de faire du bricolage, car c’est une perte de temps et d’argent. Nous sommes souvent étonnées de voir que les mosquées investissent plus dans les décors que dans la sonorisation. Alors qu’une mauvaise sonorisation peut empêcher les fidèles de s’y rendre.

Merci à Bilgic Orhan. Vous pouvez trouver plus d’information sur le site www.sono-pour-mosquee.com

et le suivre également sur twitter @sonopomo

Réagir à cet article