• POSTÉ LE :
  • 3 RÉACTIONS

La mosquée al Aqsa : le Mur Al Burak Sharif

le-mur-burak-al-shariff-mea

Les forces de l’occupation l’appellent, le Mur des Lamentations, cependant, il est important de connaître l’histoire de son esplanade créée dès la colonisation de Jérusalem par Israël.

al-aqsa-en-1900

Le 11 juin 1967, soit quatre jours après la colonisation de Jérusalem par les sionistes, les forces de l’occupation détruisirent au bulldozer le quartier maghrébin (Harat al Maghraba /حارة المغاربة), une zone historique de la vieille ville. Des mosquées dont la mosquée et madrasa Al-Afdaliya et 138 bâtiments historiques ainsi que de nombreuses propriétés du waqf islamique furent rayées de la carte, dans le but de créer une esplanade devant le mur Burak Sharif. 125 familles composées d’un total d’environ 1000 personnes furent chassées. L’objectif était de créer une vaste esplanade, devant le mur, pour permettre la réunion de centaines de fidèles et la création d’un haut lieu du judaïsme dans la ville d’Al Quds (Jérusalem). Le mur des Lamentations (Hayt al bouraq) est une partie intégrante de la mosquée bénie d’al-Aqsa.

al-aqsa-burak-ancien

le-mur-burak-shariff-occupation

À l’époque des Croisés, de nombreux musulmans sont venus à Jérusalem de tous les pays musulmans, et parmi eux des Maghrébins (essentiellement des marocains) qui ont bâti un quartier où ils se sont installés (Harat al Maghraba — حارة المغاربة). Ce quartier, ainsi que l’une des portes de la ville de Jérusalem qui y conduit ont été appelés quartier et porte des Marocains. Le quartier a été fondé en waqf à l’époque ayyoubide au profit de la communauté maghrébine. Les Maghrébins ont donc contribué à la construction de la ville par leurs fondations et surtout par les institutions de waqf fondées par eux-mêmes ou à leur profit.

lamentation-ou-burak-sharrif

La judaïsation de la ville de Jérusalem, ainsi que de tous les monuments islamiques de la ville, est menée par l’occupation et ce depuis 1967. Il n’en reste plus grand-chose du palais Omeyyad (Qsour Omawiya — القصور الأموية ), celui-ci, situé au sud de la mosquée al Aqsa est en train d’être démolis sans que l’Unesco ou autre institution internationale n’interviennent.

al-aqsa-plan

aqsa-burak-shariff

Rappelons, que la Mosquée Al Aqsa est un ensemble d’édifices religieux (144 000 m2), regroupant, le Dôme du Rocher, l’esplanade, la mosquée Qibli (dôme gris), les souterrains Al Aqsa Qadim, Masjid Buraq et Masjid Marwani. In sha Allah nous vous présenterons à travers cette chronique, l’ensemble de ces édifices.

 

Quelques définitions : al-Quds (le sanctuaire), Bayt al-Maqdis (le Temple du sanctuaire) al-Bayt al-muqaddas (le Temple sanctifié)

Vos réactions 3réaction(s)

  • 1
    MuslimTV Monde 3 juillet 2015

    Une présentation du Mur Burak al Sharif en Arabe : https://www.youtube.com/watch?v=Nm0J3r9zZlk

  • 2
    ibrahim 29 juillet 2015

    D‘après le Coran(S2-V146), la désacralisation de Jérusalem prévue par la Torah, est entrée en vigueur sous Mohamed(psl)Donc la Masjide al aqsa(S17V1)est celle à Médine et jamais Jérusalem désacralisée par S2V144
    Les premiers destinataires de ce document ont été les califes de grandes confréries(tariqas) du Sénégal
    par courrier postal, la Ligue Islamique Mondiale à Makkah, le Vatican et Israel entre autres, par Internet
    D’abord, en rappel ,la fréquence du vendredi permet à l’illettré en arabe, d ‘expliquer ce qui s’est passé réellement, à partir d’une information parue un vendredi (consulter ses articles à ce sujet) En rappel encore, en nov 2009, il ne sait pas si c’était un vendredi, de brèves inscriptions à l’écran de l’ordinateur au bureau, lui ont indiqué que la bête qu’Allah sortira de terre, pour parler aux hommes (S27-V82), c’est Israel, incarnation de Satan, dont le monde parle depuis son déterrement. La campagne mondiale de normalisation de l’homosexualité, de l’adultère et d’abolition de la peine de mort par l’Antéchrist, Dadjaal, le borgne trompeur, la TV et Internet sionistes, l’exploitation des richesses du monde par des multinationales contrôlées par des capitaux sionistes avec son corolaire de pauvreté, de chômage, d’exclusion de larges couches sociales, c’est l’oeuvre d’Israel, la bête de terre du Coran et bête immonde de la Bible aussi. Aujourd’hui, Israel contrôle l’occident par les juifs majoritaires au parlement. des USA Il a été déterré le 14 mai 1948, un vendredi, à Jérusalem dont le projet de désacralisation avait été inscrit dans la Torah, donc avant même Jésus (psl) et Mohamed (psl) puisque ALLAH savait, bien avant, l’accueil hostile que les juifs réserveraient à ses deux derniers messagers. Donc, le Coran (S2-V144-145) ne fait que décréter l’entrée en vigueur d’une loi adoptée avant. Le verset S2-V146 sur le changement de qibla de Jérusalem, désacralisée au profit de Makkah, est clair et limpide « Ceux à qui nous avons donné le Livre(les juifs), le savent comme ils connaissent leurs enfants. Mais une partie d’entre eux, cache la vérité alors qu’ils la savent ».Donc, ce verset prouve qu’avant les Evangiles et le Coran, les juifs savaient déjà, tout ce qui allait advenir. Et ils ont effacé de la Torah , tout ce qui est lié à la future désacralisation de Jérusalem. Le voyage nocturne, A/R, miraculeux, en chair et en os, en 619, avant l’Hégire de 622,du Prophète (psl),c’est de la masjide al haram(proche),la Kaaba de Makkah, à la masjide al aqsa(éloignée)dont seuls ses alentours ont été bénis par S17-V1. Voilà ce qui prouve qu’il n’y avait pas de masjide construite. Allah a béni le pourtour de la future masjide de Médine pour préserver sa sacralité contre le futur sacrilège des omeyyades de placer la tombe du Messager(psl) et celles de ses 2 illustres sahabas, Abou Bakr et Omar, à l’intérieur de la salle de prière, une profanation déjouée ainsi d’avance par Dieu Allahou Akbar.
    C’est l’œuvre de Walid, dont le père Abdel Malik Ibn Marwan, a débuté à construire cette prétendue « masjide al aqsa de Jérusalem », 56 ans après Mohamed (psl) qui n’y a donc jamais mis les pieds. Le changement de qibla ,c’est 17 mois après l’Hégire, donc 4 ans et demi après son voyage miraculeux, en personne, comme Jésus(psl) a été endormi et monté vivant au ciel, un vendredi, sans crucifixion, pour empêcher les juifs de le tuer. Le décret S2-V144 « …nous te faisons orienter vers une direction qui te plait » prouve que la qibla de Jérusalem, ne lui plaisait plus avec l’hostilité persistante des juifs. Mohamed(psl) qui a bouclé le cycle des prophètes et apôtres(sahabas) a donc invoqué ALLAH et la désacralisation de Jérusalem est entrée en vigueur Allahou Akbar. Même pour tout chrétien qui raisonne, Jérusalem n’est plus un lieu saint puisque la destruction du Temple de Salomon (psl), par les romains, prédite par Jésus(psl) dont la prophétie a été rejetée par les juifs, selon les Evangiles(Il ne restera pas pierre sur pierre), a eu lieu en l’an 70, moins de 40 ans après son ascension, endormi, au ciel. Voilà l’origine du mur actuel à Jérusalem, des lamentations juives depuis 2000 ans, époque où un rabbin, Assio ou plutôt Tatayanouss, le délateur par jalousie mécréante, ayant pris l’apparence physique de Jésus(psl) auprès des romains, par punition d’Allah, a été crucifié à sa place. Voilà le faux semblant (Coran S4V157)Allahou Akbar
    Par S7-V25, « là vous vivrez, là vous mourrez et de là, on vous sortira » le vrai Jésus(psl) mourra comme tout être humain mais au ciel, un vendredi, fin de mission du Jésus (psl) qui apprendra le Coran, se mariera un vendredi, apparaîtra avant, à l’ouest (hadiths) Donc, il ne descendra pas du ciel. L’Esprit Saint (ruhill huduss S2V87) confondu par erreur des oulémas, avec Gabriel alors que c’est le pouvoir de réaliser des miracles par Allah, se manifestera en ce Jésus(psl)attendu par S12V76 « nous élevons en rang, qui nous voulons » et par S4V159 « Il n’y aura personne par les Gens du Livre(juifs et chrétiens) qui n’aura pas foi en lui, avant sa mort ».C’est le Jésus(psl) attendu puisque le vrai Jésus(psl) ne témoignera pas ici bas (S4V159).
    Même Ibn Taymiyyah, cet illustre ouléma, a reconnu depuis plus de 700 ans, qu’en dehors de Makkah et Médine, il n’y a aucun autre lieu saint sur terre, ni à Jérusalem, ni ailleurs ( consulter Internet). Et Ismail Ibn Kathir dans son exégèse(tafsir) du Coran(S2-V146) a bien expliqué que les juifs ont supprimé de la Thora, le projet de désacraliser Jérusalem mais ce pieux ouléma, de bonne foi, a été trompé par les prétendus hadiths contraires au Coran donc sataniques, fabriqués par les omeyyades comme celui sur Gabriel proposant un verre de vin à Mohamed(psl) dans leur « masjide al aqsa scénario Jérusalem ». Non, ce sont eux les ivrognes qui prennent une masjide pour un bistrot et font ainsi jouer à Gabriel, un rôle satanique. Les 50 prières initiales réduites coup par coup, jusqu’à 5, sont une invention satanique puisque Moise(psl) au 6ème ciel, aurait ainsi renvoyé par Mohamed(psl interposé, à Dieu, la copie divine, 9 fois, pour correction Soub Hannallah. C’est un blasphème puisque Dieu rappelle maintes fois dans le Coran qu’il n’impose jamais à ses sujets, des lois insupportables. Encore, lorsque Moise(psl) s’était targué d’être le plus savant des enfants d’Israel, Dieu l’avait mis à l’épreuve avec l’un de ses serviteurs(Khidr) dont on ne sait pas s’il avait grade de prophète mais il prouva que Moise(psl) n’était pas le plus savant (S18-V60-82).Les omeyyades ont blasphémé, sataniquement : aucun prophète, sauf Jésus(psl), ne vit au ciel, en chair et en os. Donc, les prétendus hadiths sur « la masjide al aqsa scénario Jérusalem » contredisent le Coran. Ils sont d’origine satanique (hadith). L’illettré en arabe, l’a démontré à la TV-RDV captée par les pays musulmans limitrophes à 2 reprises, en direct, un vendredi en 2007 et 2009. Aucun ouléma, d‘ici et d’ailleurs, n’a osé le contredire après. En plus, la Ligue Islamique Mondiale(LIM) à Makkah, la plus grande organisation de la Oummah, par le directeur de son bureau de Dakar, a exprimé à l’illettré en arabe, son approbation de ses explications de versets du Coran jamais expliqués avant Allahou Akbar(1). Tout pèlerinage en dehors de Makkah et Médine et toute tombe dans une masjide autre que celle à Médine, sont de l’association, pêché de l’enfer eternel.
    En conséquence de ce qui précède, la Masjide al aqsa(S17 Al Isra V1), est bien celle al Nabawi à Médine et jamais à
    Jérusalem, les deux seuls et uniques lieux saints de tout croyant sincère qui raisonne, sont Makkah et Médine.

  • 3
    MuslimTV Monde 31 juillet 2015

    Le Coran n’a jamais désacralisé Al Quds, c’est une terre sainte, Allah swt, a nommé masjid Al Aqsa dans le Coran, ce qui nous montre son importance dans l’islam.
    Tes commentaires ne visent qu’a ce que les musulmans se détournent de l’intérêt d’Al Quds, ce qui me fait douté en ta réelle personnalité.

    Bref, comme les sionistes, qui rejette la prophètie de Mohammad, en disant que c’est le dibale qui est venu le voir. Change de disque, il est raillé. Mdrrr tu copies colles ton message partout ou l’on parle d’Al Aqsa.

    Non ! El Masjid Al aqsa (situé actuellement à Jérusalem en terre de Palestine) n’est pas La mosquée du Prophète ou Al masjide al Nabawi ( située à Médine)…et cela pour une raison très simple rapportée dans le Coran.

    Explications:

    Le 1er Verset (du Coran) de la sourate N°17 ( AL-ISRA˓(LE VOYAGE NOCTURNE) dit: » Gloire et Pureté à Celui qui de nuit, fit voyager Son serviteur [Muḥammad], de la Mosquée Al-Ḥarām à la Mosquée Al-Aqṣā dont Nous avons béni l’alentour, afin de lui faire voir certaines de Nos merveilles. C’est Lui, vraiment, qui est l’Audient, le Clairvoyant »
    La mosquée Al Haram c’est celle de la ( Kaaba ) située à la Mecque
    La Mosquée Al-Aqṣā , ne peut être celle de Médine , car la sourate N°17 est une sourate ( Pré-hég. nº 50 ) c’est à dire qu’elle a été communiquée par Allah à son Prophète Mohamed ( longtemps avant le départ du Prophète Mahomet de La Mecque vers l’oasis de Yathrib, ancien nom de Médine, en 622 )

    C’est donc pas possible que le Prophète soit transporté de la Mecque (kabba) vers une mosquée qui n’a pas encore été construite.

    Va faire ta propagande ailleurs, ici sa marche pas. Salama

Réagir à cet article