• POSTÉ LE :
  • 1 RÉACTIONS

Tour de France des mosquées 2012 – Jour 19: Poitiers

La future mosquée

Jour 19 du Tour de France des mosquées. Pour continuer les confessions que je partage avec vous au travers de certains des derniers articles, l’une des difficultés de ce tour de France est liée au changement de lieu chaque jour. Du jour au lendemain, je perds les repères que j’ai essayé d’installer durant les 24 dernières heures. Je prends des routes inconnues en destination de villes encore jamais visitées. La majeure partie du temps, si on me le demandait, j’aurai certainement du mal à indiquer le nord ou le sud. A chaque nouvelle étape, un nouveau lieu d’hebergement, et c’est dans ces moments que l’on se rend compte qu’il n’y a rien de mieux que son propre lit. Tous ces éléments qui changent chaque jour font que je suis un peu déboussolé et à cela s’ajoute la fatigue qui s’accumule…
Mais rassurez vous je ne suis pas à plaindre, ce prix à payer est très largement compensé par les émotions intenses que me procure ce voyage unique. En effet, ce qui me réjouit c’est la découverte de chaque nouvelle mosquée et de ses particularités. Je ne sais jamais à quoi m’attendre et ce qui me rassure c’est l’accueil des musulmans que j’y rencontre. Que ce soit les cadres ou les fidèles de la mosquée, leur accueil est toujours chaleureux et réconfortant. Qu’Allah les récompenses.

Etape 19 à Poitiers, la ville du Futuroscope. Poitiers est connue aussi pour être une ville étudiante. A la mosquée, j’ai rencontré Mohktar qui accompli son master en informatique. Loin de son pays la Mauritanie, il est resté en France pour l’été. Lui et quelques étudiants dans la même situation, se chargent de préparer l’Iftar à la mosquée, durant tout le mois de Ramadan. Chaque jour ils réceptionnent, les plats, les boissons, les pains et les viennoiseries que les fidèles apportent. Ensuite, en fonction des stocks ils composent le menu du jour.

L’ambiance est solidaire, les étudiants viennent d’Afrique et de toute l’Europe, les échanges sont très enrichissants. « Il est plus agréable de venir manger tous ensemble, alors on en profite pour donner un coup de main ». Mokhtar en plus de dresser la table pour le repas, il lui arrive de diriger la prière du coucher du soleil avant le repas. « J’ai appris le Coran en Mauritanie » alors si l’imam n’est pas là, il prend sa place le temps de cette prière.

Une mosquée de Transition

L’actuelle mosquée n’est que « temporaire ». En effet, comme la petite mosquée du centre ville ne suffisait plus, il fallait trouver une solution pour accueilir les fidèles durant la construction de la future grande mosquée. La communauté a donc acquis dès le début du projet de la future mosquée, une ancienne discothèque composée d’un terrain et d’un bâtiment, qu’elle a transformé en mosquée le temps de cette période de transition.

L’association en charge du projet espère inaugurer la nouvelle mosquée l’an prochain. Inch’Allah

 

La mosquée de transition

En pleine réflexion logistique

Mokhtar

Vos réactions 1réaction(s)

  • 1

    Notice: Only variables should be assigned by reference in /homepages/6/d273408500/htdocs/wp-content/plugins/subscribe-to-comments/subscribe-to-comments.php on line 590
    port saint louis 10 août 2012

    Ma chaAllah, vraiment bien ce tour des mosquées
    Courage, c’est (hélas pour nous) bientôt fini

Réagir à cet article