• POSTÉ LE :
  • 0 RÉACTIONS

Ramadan Road Trip 5 : Mayotte


Un tour de l’île de Mayotte des mosquées pendant le mois de Ramadan

Je m’appelle Archimed Moussa, j’ai 29 ans et j’habite dans le 15e arrondissement parisien. Je m’apprête à me lancer dans une aventure assez spéciale !
En 2015, lorsque j’ai lancé le concept « Visite_Une_Mosquee » sur instagram, mon but était avant tout de mettre une image sur ces lieux de cultes invisibles. Invisibles dans le sens où ils sont peu connus alors même qu’ils sont présents et font partie intégrante de notre environnement. Pourtant, on ne les connaît pas, et on ne sait pas où ils se trouvent pour la grande majorité d’entre eux.
La communauté musulmane a une place importante, car c’est la deuxième grande communauté de France. Néanmoins peu de plateformes semblent nous représenter et mettre nos lieux de culte en avant. Ou tout simplement des plateformes gérées par des musulmans.

En 2019, j’ai rejoint l’équipe TrouveTaMosquee, un projet crée et soutenu des années auparavant par des hommes et femmes soucieux de la représentation des musulmans de France.

Aujourd’hui, je reprends le projet dans la partie photographique, je reprends ce qui avait fait le succès du site qu’on connait aujourd’hui, à savoir « Le Tour de France des Mosquées », et essaie d’apporter ma contribution. Car en effet, cela fait des années que je sillonne la France pour visiter des mosquées. J’ai toujours rêvé travailler au service de la communauté, et qu’un site comme TrouveTaMosquee me donne la possibilité de partager ma passion et rendre service aux musulmans, est une fierté.
De ce fait, nous reprenons notre Tour de France des Mosquées, cette fois-ci nous partons dans la région Ultra-Marine sur l’île de Mayotte durant le mois de Ramadan 2021

Pourquoi Mayotte ?

J’ai choisi Mayotte, car cela fait un moment que j’ai envie d’y retourner. J’ai grandi sur cette île, qui est très peu connue dans l’hexagone, et pourtant c’est le département français qui compte le plus de musulmans. De plus, je pense qu’il est assez important de mettre en avant les département d’Outre-Mer, de montrer cette autre France, cette richesse qu’elle a la chance d’avoir, de présenter un type d’architecture d’un environnement différent de ce qu’on a l’habitude de voir en France métropolitaine. Et puis c’est dans l’archipel des Comores, c’est un retour à mes racines.
Pendant 30 jours durant le mois de Ramadan, à compter du 4 avril, je ferai le tour des 2 îles principales dans la mesure du possible, je visiterais au moins 30 mosquées. 

J’espère que ce projet plaira aux mahorais ainsi qu’aux métropolitains, que nous réussirons à bien valoriser ce territoire, et permettra de mettre un regard apaisant des musulmans, car nous vivons actuellement dans une période assez difficile.

Réagir à cet article