Mosque

Nievre > COSNE COURS SUR LOIRE

2, alle du Berry - 58200 COSNE COURS SUR LOIRE

+21
Cette fiche a été mise à jour le : l 17/07/2011 à 18:17

Capacité de la mosquée

-

Salles de prière

HOMMES

1

FEMMES

-

Salles d'ablutions

HOMMES

0

FEMMES

-

Surface

-

Les habitudes de la mosquées

  • Prière Jumou'a (Vendredi)

    pas d'information OUI non NON
  • Prêche en français

    pas d'information OUI non NON
  • Espace pour les femmes

    pas d'information OUI non NON
  • Minaret

    pas d'information OUI non NON

Les activités de la mosquées

  • Cours d'Islam

    pas d'information OUI non NON
  • Cours d'Arabe

    pas d'information OUI non NON
  • Toilette mortuaire

    pas d'information OUI non NON
  • Ikram

    pas d'information OUI non NON
  • Prière du mort (Janaza)

    pas d'information OUI non NON
  • Date de layla Al Qadr

    pas d'information OUI non NON
  • Tarawih

    pas d'information OUI non NON
  • Repas du Ramadan

    pas d'information OUI non NON

Association

Culturel

: pas d'information OUI non NON

: pas d'information OUI non NON

  • 1
    Allah o 'alem 2 juin 2014

    Salam wah likoum.

    Il nous a été rapporté du prophète, صلى الله عليه وسلم, et de ses compagnons, qu’ils faisaient, après la prière, les invocations à voix haute mais pas en groupe en ce sens que chacun faisait ses invocations de façon personnelle. Donc pas d’invocation en groupe.

    En ce qui concerne le temps de la prosternation, dans la description de la prière du prophète, il est dit ceci :
    9- Puis, on se prosterne en prononçant le Takbîr,
    9- Puis, on se prosterne en prononçant le Takbîr, en posant les genoux au sol avant les mains, si on y arrive ; mais si cela pose problème, on peut poser les mains avant les genoux. Les doigts des mains et des pieds sont dirigés vers la Qiblah ; les doigts des mains sont joints entre eux. On repose sur les sept membres suivants : le front et le nez, les (deux) mains, les (deux) genoux, la plante des (deux) pieds –les orteils repliés. On dit alors :

    ( سُبْحَانَ رَبيَ الأَعلَى )

    (Subhâna Rabbiy-al-Aclâ)

    « Gloire et pureté à mon Seigneur le Très Haut » … trois fois ou plus.
    Il est recom­mandé de dire après cela également :

    )سُبْحَانَكَ اللَّهُمَّ رَبَّنَا وَبحَمْدِكَ اللَّهُمَّ اغْفِرْ لي(

    « Gloire et pureté à Toi, ô Allah, notre Seigneur, et à Toi la louange. Ô Allah, pardonne-moi. »

    (Subhânak Allâhumma Rabbanâ wa Bihamdika AIlâhumma Ghfirlî)
    On s’efforce de faire le plus d’invocations possible car le Prophète (e) a dit :

    )أَمَّا الرُّكُوعُ فَعَظِّمُوا فِيهِ الرَّبَ وَأَمَّا السُّجُودُ فَاجْتَهِدُوا في الدُّعَاءِ فَقَمَن أَنْ يُسْتَجَابُ لَكُم(

    « Dans l’inclinaison, proclamez la grandeur du Seigneur ; quant à la prosternation, faites dans cette posture beaucoup d’invocations, car elles sont plus à même d’être acceptées par Allah. »[6] … Et il a dit aussi :

    )أَقْرَبُ مَا يَكُون العَبْدُ مِن رَبِّهِ وَهوَ سَاجِدٌ فَأَكْثِرُوا الدُّعَاء(

    « La position dans laquelle le serviteur se trouve le plus proche de son Seigneur est lorsqu’il est prosterné. Faites donc le plus d’invoccations possible [dans cette posture]. »[7]
    On demande à Allah, le bien de ce bas-monde et de l’au-delà, pour soi-même et les autres musulmans, que la prière que l’on accomplit soit une prière obligatoire ou suré­rogatoire. On écarte les coudes de ses côtes, le ventre de ses cuisses, et les cuisses de ses mollets. On lève les avant-bras au-dessus du sol, selon la parole du Prophète (e) :

    )وَاعْتَدِلُوا في السُّجُودِ وَلاَ يَبْسُطُ أَحَدُكُم ذِرَاعَيهِ انْبِسَاط الكَلْب(

    « Et restez en prosternation sans bouger, et n’allongez pas vos avant-bras comme le fait le chien. »[8]

    Donc effectivement, c’est dans la prosternation, pas particulièrement la dernière mais toutes, qu’on invoque particulièrement Allah, à la fin de la prière, on dit ça :
    Dire tout de suite après la salutation finale :

    « Astaghfiru llah, astaghfiru llah, astaghfiru llah. Allahuma anta s-salam wa minka s-salam, tabaraktaya dha l-jalali wa l-ikram »

    « J’implore le pardon d’Allah (swt) (3 fois). Ô Allah, Tu es la Paix et la paix vient de Toi, Bénis soit-Tu, ô Détenteur de la Majesté et de la Munificience. ».

    2- « la ilaha illa llahu wahdahu la sharika lah, lahu l-mulku wa lahu l-hamdu wa huwa ‘ala kulli shay’in Qadir. Allahuma la mani’a lima a’tayta wa la mu’tiya lima mana’ta, wa la yanfa’u dha l-jaddi minka l-jadd »

    « Point de divinité si ce n’est Allah, Seul et sans associé. A lui appartiennent la royauté et la louange, et Il est capable de toute chose. Ô Allah, nul ne peut retenir ce que Tu as donné et nul ne peut octroyer ce que Tu n’as pas accordé. Et la fortune de celui qui la possède ne lui sera d’aucune utilité contre Toi ».

    3 – « la ilaha illa llahu wahdahu la sharika lah, lahu l-mulku wa lahu l-hamdu wa huwa ‘ala kulli shay’in Qadir. la hawla wa la quwwata illa bi-llah. La ilaha illa llahu wa la na’budu illa iyyah, lahu n-ni’matu wa lahu l-fadlu wa lahu th-thana’u al hasan. La ilaha illa llahu mukhlisuna lahu d-dina wa law kariha l-kafirun »

    « Point de divinité si ce n’est Allah, Seul et sans associé. A lui apartiennent la royauté et la louange, et Il est capable de toute chose. Il n’y a de force, ni de puissance qu’en Allah. Nulle divinité sinon Allah et nous n’adorons que lui. Le bienfait, la grâce et l’éloge excellent lui reviennent. Point de divinité si ce n’est Allah, nous lui vouons un culte exclusif, quelque réplusion qu’en aient les croyants ».

    sobhanallah 33 fois,
    al hamdoulilah 33 fois
    et Allahou akbar 33 fois.
    Ceci fait 99, puis il dit pour compléter 100: La ilaha illa Allah wahdahou la charika lah lahoul moulk wa lahou al hamd wa houwa ala kouli chay in qadir.

    Ensuite, réciter les 3 dernières sourates du coran et ayat el koursi, le verset du trone.

    Le fait de réciter le coran en groupe est une innovation !

    La question : Quel est le hukm (qualification légale) du fait de lire le Coran en groupe avec la preuve tirée du Livre ou de la sunna ?

    La réponse : La lecture du Coran est un acte cultuel (d’adoration). Elle fait partie de ce qu’il y a de mieux pour se rapprocher d’Allah تعالى. A l’origine, concernant l’exercice de la lecture, celle-ci doit être conforme à la façon avec laquelle le Prophète صلى اللـه عليه وسلّم l’accomplissait, lui et ses compagnons, رضي اللـه عنهم. Il n’est pas avéré à propos du Prophète ni de ses compagnons qu’ils récitaient ensembles d’une seule voix, au contraire chacun lisait seul ou bien l’un d’entre eux récitait et l’assistance écoutait.

    Il est confirmé à son propos, صلى اللـه عليه وسلّم qu’il a dit « Tenez à ma sunna et à la sunna des successeurs bien-guidés après moi ». Il a aussi dit « Quiconque introduit dans notre affaire [‘amr] (la religion) ce qui n’en fait pas partie, cela est rejeté » et dans une autre version « Quiconque fait un acte qui n’existe pas dans notre affaire [‘amr] (religion), cela est rejeté ». Il est rapporté de façon sûre, à propos du Prophète, صلى اللـه عليه وسلّم , qu’il a ordonné à `Abdallah bna Mas`ûd, رضي اللـه عنه ,de lui réciter le Coran.
    Ce dernier lui dit alors : « Ô Messager d’Allah, صلى اللـه عليه وسلّم , je te récite alors qu’il t’a été révélé ? Il dit : « J’aime l’entendre de quelqu’un d’autre que moi-même ».

    La réussite vient [uniquement] d’Allah et qu’Allah accorde sa Miséricorde et sa bénédiction à notre Prophète Muhammad, à sa famille et à ses compagnons.

    Le Comité Permanent pour la Recherche Scientifique et la délivrance de Fatwas

    Le Président : `Abdu-l-`Azîz `Abdu-l-lâh bnu Bâz
    Vice-Président du Comité : `Abdu-r-Razzâq `Afîfî
    Membre : `Abdu-l-lâh bnu Ghadyân
    Membre : `Abdu-l-lâh bnu Qu`ûd
    [Les Fatwas du Comité Permanent pour la Recherche Scientifique et la délivrance de Fatwas tome 4 ; Page 148]

    Merci pour les futurs commentaires des personnes souhaitent apporter leurs points de vue.

    Allah,swt et son messager,pbsl, sont ceux qui savent.

    Salam o rahmatullah ahliykum.

Laisser un commentaire

Itinéraire

De

A

:

:

Cette fiche a été mise à jour le : 17/07/2011