• POSTÉ LE :
  • 1 RÉACTIONS

Tsingoni, berceau de l’Islam mahorais

L'extérieur de la mosquée Tsingoni Mayotte

Tsingoni, commune du département d’outre-mer de Mayotte situé dans l’archipel des Comores, abrite l’une des plus vieilles mosquées de l’Ile mais également sa première mosquée en pierres.

La construction de la mosquée remonterait au XVIème siècle, période à laquelle sont arrivés les  arabes de Perse (les chiraziens) venus s’installer aux Comores (selon la tradition orale et les chroniques).

La mosquée marque le début de l’Islam à Mayotte. Sa construction est l’œuvre du sultan Issa qui en a fait une mosquée royale, elle est achevée en 1538, d’ailleurs une inscription arabe scellée dans le mihrab porte la date de 944 de l’Hégire.

Mihrab de la mosquée Tsingoni Mayotte

La mosquée d’Issa métamorphosée 

Ce n’est que dans les années 80 qu’elle fut rénovée avec la construction d’une nouvelle mosquée attenante plus grande surplombée d’un magnifique minaret, sont également construits un grand patio ombragé et une salle de prière pour les femmes.

« Dans les années 80, seul le bâtiment blanc existait », se souvient Zoubert Adzinani, ancien maire du village et descendant de cette dynastie de sultans, aujourd’hui président du Conseil représentatif des musulmans de Mayotte. « Il était en très mauvais état. C’était une charpente, des tôles, du sable et des nattes à l’intérieur avec deux grand bacs pour les ablutions. Il y avait aussi un petit minaret. » Comme l’ensemble du village, la mosquée nouvelle se superpose à l’ancienne, magnifiant le passé tout en effaçant ses traces.


Source et crédit photos

Merci à Oum Imene

Vos réactions 1réaction(s)

  • 1
    ali trombone 18 septembre 2012

    bonjour je cherche une mosquee mahoraise a paris et marseille pouvez vous me renseigner merci considerations ali

Réagir à cet article