• POSTÉ LE :
  • 0 RÉACTIONS

La Mosquée d’Omar Ibn Al Khatab d’Al Quds

porte-mosquee-omar-quds

Cette mosquée est construite à l’emplacement exact où le deuxième Calife de l’Islam, Omar Ibn Al Khatab (radia Allah « anhou) a effectué la prière au moment de la conquête de la ville d’Al Quds (Jérusalem), en 638 (Apr. J.-C.). La conquête de Jérusalem fut pacifique, à son arrivée, le Calife fut amené à l’église Saint Sépulcre. Il lui a été donné la possibilité par le Patriarche Sophronius de prier l’une des cinq prières au sein même de l’église. Craignant que les futures générations de musulmans suivent ses traces jusqu’à demander à ce que l’église soit transformée en mosquée, il préféra alors prier à l’extérieur de l’église et une mosquée fut construite plus tard en son nom.

plan-masjid-omar-quds

Cette mosquée est actuellement située en face de la cour sud de l’église, non loin de la mosquée bénie d’Al Aqsa (lien article 1), dans le quartier chrétien de l’ancienne ville d’Al Quds. L’Église Saint Sépulcre n’a donc jamais été transformé en mosquée, cependant, pour calmer les rivalités existantes entre les différentes branches chrétiennes, une famille musulmane palestinienne détient les clés de l’église et s’occupe de l’ouverture et fermeture du lieu de culte chrétien, et ce depuis de nombreuses années.

minaret-mosquee-omar-quds

Lors de l’arrivée à Jérusalem (Al Quds) de Omar Ibn Al-Khatab (radia Allahu ‘anhou), aucune effusion de sang n’a eu lieu. Celui-ci est même rentré dans la ville à pied par humilité. Un pacte a donc été conclu, parmi les habitants, ceux qui voulaient partir ont été autorisés à le faire avec tous leurs biens et ont reçu la garantie de pouvoir le faire en toute sécurité. Ceux qui voulaient rester ont été assurés de la protection de leurs personnes, de leurs biens et de leurs lieux de culte. A cette époque la ville d’Al Quds, avait pour nom Elya.

Le pacte d’Omar Ibn Al Khatab (radia Allahu ‘anhu) est affiché dans la cour de la mosquée construite en son nom. La visite de cette mosquée est interdite aux touristes.

pacte-mosquee-omar-quds

Voici la promesse que fait le serviteur d’Allah (swt), Omar Ibn Al-Khatab, Commandant des croyants au peuple d’Elya (Jérusalem).

« Je vous promets la sécurité de vos vies et vos biens, vos Églises et vos croyances seront respectés. Je me porte garant de la vie de tous les citoyens de la ville, quelles que soient leurs confessions et leurs situations sociales. Les Églises ne seront ni détruites ni occupées par les musulmans. Le culte des chrétiens sera donc respecté et toléré. Leurs biens seront protégés contre toute atteinte. Aucun juif ne viendra habiter avec eux à Elya. Les habitants d’Elya ont tout simplement à s’acquitter de la taxe de capitation (Jizya) comme le font les habitants des autres villes. Ils ont à refouler Romains et bandits loin de leur cité. Ceux qui, parmi les étrangers, voudront partir sont libres et pourront le faire en emportant leurs biens. Ceux qui aimeraient y rester, qu’ils sachent que nous garantissons leur sécurité, mais qu’ils ont — comme tous les habitants d’Elya — à payer leurs impôts. Ceux qui, parmi les habitants de la ville, voudraient partir avec les Romains en emportant leurs biens peuvent le faire en toute liberté et ne seront pas inquiétés. Les étrangers qui se trouvent à Elya peuvent s’y établir s’ils le désirent à condition de s’acquitter de la taxe de capitation. Ils peuvent, s’ils le veulent, partir avec les Romains ou regagner leur patrie, moyennant un impôt qu’ils verseront après la récolte. Nous nous engageons auprès de Dieu, du Prophète et de ses compagnons que les prescriptions de ce serment seront strictement observées si les individus concernés s’engagent à verser la taxe de capitation. »

mosquee-omar-quds

Les témoins du présent pacte sont les suivants : Khalid Ibnul-Waleed, Abdurrahman Ibn’Auf, Amr Ibnul-`Aas et Mu’awiya-Ibn Abi Sufian. Celui-ci a été réalisé et exécuté en l’an 15 de l’hégire.

Vidéo YouTube MuslimTV Monde Mosquée Omar présenté par Taoufik :

Réagir à cet article