• POSTÉ LE :
  • 1 RÉACTIONS

Ne pas oublier les soldats musulmans morts pour la France

Mots clés : > >

Vendredi 11 novembre, jour férié en France, en commémoration de l’armistice de la 1 guerre mondiale.

Afin  « Ne pas oublier les soldats musulmans morts pour la France », ils  étaient plusieurs dizaines de personnes à répondre  à l’appel des scouts musulmans de France (section est) au cimetière militaire des vallons de Mulhouse (en Alsace) pour rendre hommage à cette grande armée d’Afrique qui regroupait 475 000 hommes, en très grande majorité musulmans

Ce fut un grand moment d’émotion au cœur de ce cimetière militaire, où reposent en paix des centaines de combattants et où les croix et les stèles intimement regroupées rappellent le sacrifice d’hommes qui, au cours de deux grandes guerres mondiales, ont combattu pour le même idéal de liberté, au-delà de leurs différences de croyances religieuse. (On peut voir  des tombes juives, chrétiennes et musulmanes)     

Devoir de mémoire

Beaucoup de nos concitoyens, de toutes les générations semblent  ignorer le rôle et l’immense sacrifice des musulmans de toutes origines confondues (Marocains, Algériens, Tunisiens, Sénégalais, etc…),  lors de la première guerre  mondiale et  des conflits impliquant la   France.

Aucune cérémonie spécifique et régulière  ne commémore leur participation à ces conflits. Pourtant ces oubliés de l’Histoire ont joué un rôle déterminant dans  les événements  de l’époque. Des hommes auxquels la France et avec elle, l’Europe et l’occident doivent  beaucoup.

En réalité,   l’engagement  des soldats musulmans dans des conflits impliquant la France est ancien et remonte à 1854/1856 campagne de Crimée ; à 1859 campagne d’Italie ; à 1870/1871 guerre franco-prussienne et évidement de façon massive aux deux guerres mondiales de 14/18 et 39/45.

L’ensemble de ces guerres coutera plusieurs milliers de vies humaines parmi les musulmans.

Traditions de la république

Pourtant aujourd’hui, tout écolier et lycéen français qui parcours les manuels d’histoire n’en trouvera guère qui mentionnent leurs exploits ni leurs noms. Il est plus que nécessaire que la commémoration des actions  patriotiques et héroïques  des soldats de l’armée d’Afrique s’inscrivent dans les traditions de la république, car elle rappellera que la présence et l’origine des français musulmans en France  est fort ancienne et qu’ils ont rempli à son égard les obligations les plus terribles mais aussi les plus nobles en versant leur sang pour la liberté et celles de son peuple.

Face au racisme, à l’islamophobie et à la xénophobie de toutes sortes qui menacent le vivre ensemble et qui  touche de manière récurrente les musulmans de France. Il est essentiel de faire appel à la mémoire collective qui rassemble,  fédère et à nos souvenirs commun de l’histoire de  France.

Certains l’avaient bien compris à l’image  du général de Montsabert qui écrivait à propos de l’armée d’Afrique : « c’est une œuvre dont nous serons  éternellement fiers »

Puisse toutes les générations entendre et répondre à cet appel.

Plus de photos ici et merci à Khalid  R du Collectif des Musulmans de l’Est

Vos réactions 1réaction(s)

  • 1
    AbdellahTours 25 novembre 2011

    RaHimahoum Allah ajma3ine…

Réagir à cet article